AFFAIRE DE SIRANI KONE

Venez confier vos problèmes de coeur et prendre conseils auprès des Malikoundiens et Malikoundiennes...

Modérateur: modos

AFFAIRE DE SIRANI KONE

Messagepar alfort » Lun Fév 21, 2005 10:05 am

Slt à tous et à toutes, j'ai entendu par l'intermediaire de certains amis ke babani koné s'est marié à un monsieur, alors kelle allait se reconsiliée avec son ex modibo gauché, et qu' après le mariage elle a été violée et agrécée par des gardes de chérif gadjigo.

Please informé moi si vous en savez plus :wink:

merci
alfort
 

Messagepar Lectrice » Lun Fév 21, 2005 2:46 pm

Salut Alfort,

Je suis au regret de te dire que ici sur Malikounda, nous sommes allergiques à ce genre de sujet. Ce sont des ragots, rien que des ragot, dont nous n'avons aucune preuve. Et même si c'était le cas, qu'est ce que ça nous rapportera de débattre en long et en large de ce pan de la vie privée de cette charmante et talentueuse concitoyenne? Seulement le plaisir malsain d'entendre ou de dire du mal d'elle :twisted: N'avons-nous pas nous aussi dans notre passé proche ou lointain des choses que nous n'aimerons pas étaler sur la place publique?
Prenons garde d'entretenir cette gangrène de notre société qui consiste à se délecter des VILAINES histoires qui trainent sur le compte des autres.

Je parie que tu as des thèmes magnifiques à nous proposer, qui susciterons une échange enrichissant pour chacun d'entre nous sur ce forum. Si tel est le cas, je prendrai personnellement plaisir à participer à la discussion. Sinon, vraiment désolée si c'est pour débiter sur la vie privée de qui que ce soit.
Excuse-moi si je t'ai offensé. Merci de ta compréhension.
Lectrice
 

Messagepar Invité » Lun Fév 21, 2005 6:12 pm

Slt Lectrice,

je suis parfaitement d'accord avec toi, mais cette artiste est kelkin ke j'aime bien, kome j'ai entendue des rumeurs de tel sorte sur elle, cè pour cela ke j'ai demandé des infos concernant cette histoire, sinon c'etait pas pour affiché babani, je pensais seulement ke je pouvais obtenir des infos la concernant, sinon certains ont parlés de la vie privée de oumou Sangaré, je m'en suis pas mélé, cè par ce ke j'aime babani ke je cherche à savoir ce ki s'est réelement passé.

Si vous êtes allergique aux sujets pareils tel ke le mien, i am sorry alors :wink:
Invité
 

Re: AFFAIRE DE SIRANI KONE

Messagepar Lambda » Lun Fév 21, 2005 6:19 pm

alfort a écrit:Slt à tous et à toutes, j'ai entendu par l'intermediaire de certains amis ke babani koné s'est marié à un monsieur, alors kelle allait se reconsiliée avec son ex modibo gauché, et qu' après le mariage elle a été violée et agrécée par des gardes de chérif gadjigo.

Please informé moi si vous en savez plus :wink:

merci


Voici une information du challenger sur ce que vous cherchez

Drame passionnel à la résidence ‘‘Sirani’ - Babani Koné enlevée par Chérif Gadjigo, son ancien amant

Le Challenger - 21 Février 2005



Sale temps pour sales mœurs.

Quelques petites heures après avoir scellé une nouvelle union avec un transitaire du Kénédougou, du nom de Dagamaïssa, mariage coutumièrement célébré à Ségou, dans sa famille et la fête que ses amies griottes de la capitale organisèrent en sa résidence, Babani Koné la grande vedette de la chanson malienne, la préférée des grandes dames du Mali, recevra de son ancien amant, Chérif Gadjigo, sans doute le plus mauvais cadeau de sa vie. Un enlèvement en bonne et due forme, chez elle au cœur de son royaume, à la zone ACI 2000, pendant qu’elle se la coulait douce avec son mari, sa première nuit de noces en qualité de Mme Dagamaïssa Fatoumata Koné dite Babani.

Du jamais entendu et jamais vu dans notre pays! Un enlèvement planifié et exécuté par un «amant abandonné après s’être vu pressé comme du citron», comme le dira Chérif lui- même à des connaissances peu après le coup. On a frôlé le pire, à savoir un crime un crime passionnel .n’eût été le réflexe salvateur des proches de l’artiste qui ont joint au portable l’une des filles du président ATT pour l’informer de la situation. Amie de Babani Koné, la fille du Président se rabattra sur les ministres Cheick O Sissoko de la Culture, Sadio Gassama de la Sécurité et Mamadou Clazier Cissouma. Ceux – ci, à leur tour, mettront en branle un puissant dispositif sécuritaire tout autour de la capitale et de ses environs.

Un succès sans doute, d’autant plus que l’homme d’affaire et ancien amant attitré, Chérif Gadjigo, son otage et sa garde rapprochée constituée de loubards ont été interceptés à 4 heures du matin aux environs de N’Gouana. Comment cela a –t- il pu arriver?

Qu’est ce que Chérif reproche à celle avec qui il a vécu presque maritalement pendant un bon moment?

Vendredi 18 février 2005, la lueur d’une nouvelle aube commençait à éclaircir la Résidence Sirani, à l’ACI 2000, à Hamdallaye. Au cœur d’une jolie bâtisse blanche, l’artiste et son nouveau mari, du nom de Dagamaïssa, un opulent transitaire résident à Sikasso, entamaient leur première nuit de noces, lorsque son ancien amant Chérif Gadjigo et sa garde rapprochée constituée de quatre loubards, à bord de deux véhicules et puissamment armés, se rangèrent devant la résidence. Pour avoir refusé d’accéder à la demande de l’ancien maître des lieux qui lui ordonnait d’ouvrir, Adama le gardien de la résidence se verra neutralisé par les loubards.

Connaissant parfaitement la géographie des lieux, Chérif Gadjigo et son escorte n’eurent aucune peine à retrouver l’artiste qui venait aux nouvelles à la suite des bruits causés par l’irruption de personnes étrangères dans son nid d’amour.

Des noces ensanglantées par la folie d’un amant désespéré

Invitée à son tour, Babani refusera d’ouvrir son appartement, dont les portes vitrées voleront en éclat sous la colère de son ex. Nez à nez et au moyen d’une arme à feu planté contre la tempe de la Star, Chérif très remonté demandera à celle ci à moitié nue de le suivre sous le regard impuissant de son nouveau mari. Ce dernier, à en croire nos sources, a failli laisser sa peau lorsqu’il tenta de reprendre le contrôle de la situation. C’est les jambes au cou qu’il s’en est tiré en escaladant le mur d’enceinte pour se retrouver dehors, loin de sa dulcinée, désormais otage de son ancien amant.

Pratiquement nue, la bouche et le nez ensanglantés après avoir reçu un violent coup de tête de son ancien, Babani se fera traîner par ce dernier et sa horde jusqu’aux véhicules stationnés à l’entrée de la Résidence. C’est donc en possession de celle qui a décidé d’arrêter de cheminer amoureusement avec lui que le faux vrai milliardaire quittera les lieux. Pour quelles destinations? On ne le saura qu’avec la suite des enquêtes. Pendant que Babani vivait son calvaire, sans doute le plus dur de sa vie de femme et d’artiste, la maisonnée se vida de ses occupants, c’était le sauve qui peut. Tous les moyens sont bons, l’essentiel est de se sortir de ce mortel piège.

C’est après avoir retrouvé ses esprits que le jeune frère de l’artiste téléphonera au 5e Arrondissement de Police sis à Lafiabougou pour information. Entre temps, une cellule de crise avait été mise en place sous le Commandement du Directeur régional de la Police du District, le Commandant Niamey Keïta. C’est grâce la célérité avec laquelle la traque a été menée que Chérif Gadjigo se fera coincer par les forces de l’ordre au bonheur de l’artiste qui retrouvera sa liberté. Aux dernières nouvelles, le preneur d’otage, gardé un premier temps au Commissariat de Police du 5e Arrondissement, est en ce moment même à la Maison d’arrêt de Bamako Coura. Mais au delà de la gravité de l’opération, il est bon de savoir ce qui s’est réellement passé entre ces deux personnes qui se sont aimées à la folie. C’est bien l’exercice auquel nous nous sommes prêtés samedi et dimanche.

Un drame passionnel

Le Chérif «is nice and beautiful» tiré d’une chanson qui a fait le tour des villes du Mali et de l’étranger est - il monté au nez du bel amant, celui-là même qui a réussi des années plus tôt à la détourner de son mari, Modibo Diabaté, le virtuose de la guitare, le père de ses trois filles( Djeneba, Aicha et Mariam), au début des années 2000, au point de porter atteinte à l’honneur et à la dignité de la sulfureuse artiste de la cité des balanzan? Les choses se sont en tout cas gâtés entre les deux amants, quelque temps seulement après leur déménagement à la nouvelle résidence bâtie sur le terrain offert par le milliardaire du même nom, Babani Sissoko, au fait de sa gloire et de sa puissance financière.

Selon une source crédible et très proche de l’artiste Babani Koné, ce sont les infidélités mais aussi le glissement vers l’inceste qui a fait déborder le vase. Chérif Gadjigo non content d’occuper le cœur et les nuits de la star, aurait séduit la fille aînée, c’est à dire Djeneba Diabaté à Paris en France. Informée par une de ses amies, l’artiste en son temps a fait la sourde oreille, mettant ces «ragots» au compte de la jalousie. S’en est-elle convaincue par la suite? Dans tous les cas d’autres cas d’infidélités liés aux liaisons avec les filles de Tata Bambo et de Djami Kouyaté, la veuve de Fodé Kouyaté auraient, semble- t-il, édifié l’artiste qui, toujours selon la même source, demandera à Chérif d’arrêter de la fréquenter et par la même, sa résidence. Ce que Chérif refusera d’entendre. Cette maison, se serait il défendu, est à Babani autant qu’à lui Chérif Gadjigo. C’est son argent à lui qui aurait servi à en achever la construction.

Plus grave, Chérif Gadjigo en veut à la star qui, toujours selon lui, s’est servi de lui pour arriver à ses fins et qu’elle ne peut «pas s’en tirer comme ça». La menace de mort qui a dissuadé Babani à le suivre cette nuit de vendredi a-t- elle un lien avec ce que Chérif considère comme une haute trahison? Attendons de savoir! A suivre ...

Destin de femme

Il était écrit quelque part que la star de la chanson malienne, l’élue des dames de la capitale, Fatoumata Koné dite Babani et affectueusement surnommée Sirani amusera les Maliens à la fois sur les planches et dans sa vie de tous les jours. Née à Ségou Sido ani balanzan, vers 1964 (dans certains documents et 1966 dans d’autres), de Salif Koné dit Tipodjan et de Mariam Kouyaté., c’est vingt ans après, c’est à dire dans la première moitié des années 80 ( 84, 85 ou 86), qu’elle épousera son ami de toujours, Modibo Diabaté, natif du même Ségou, frère cadet d’un célèbre avant centre du Biton National et non moins virtuose de la Guitare, Cheïck O Diabaté. Des années d’amour et de disponibilité marquées par la naissance de trois charmantes petites filles (Djénéba, Aicha et Mariam), n’épargneront pas au couple les affres d’une vie de stars. Les infidélités d’un mari qui, tel un papillon, voltigeant de femmes en femmes recrutées à même le milieu de l’artiste et épouse bafouée, humiliée et violentée dans sa chair et dans son esprit, ébranleront la vie du couple au point de basculer dans des travers. Les Bamakois gardent encore en mémoire les sorties tonitruantes d’une autre sulfureuse artiste répondant au surnom de ‘‘Nènè Sarama’’, une bruyante conquête de Modibo Diabaté, le mari de la djéli de Ségou.

Fatiguée et sans doute profondément blessée, Babani Koné cherchera ailleurs ce à quoi elle n’a jamais eu droit dans les bras de son mari: l’amour, le respect, la tendresse et la considération. Toutes choses qu’elle retrouvera en Chérif Gadjigo, ce bel aventurier qu’elle ne connaissait encore que sous les traits du mâle viril, beau, séduisant et élégant, aimé de toutes les femmes dignes de ce nom. Elle était devenue entre temps une star, chouchoutée, adulée et enviée. Brutalement, sans que son mari lui même ne s’en rende compte, une nouvelle mutation s’était opérée dans la vie de la star. On était en 1999. Elle fera comme lui, sinon pire. Ce n’est pas les interventions des sommités de la griôtique au nombre desquels, feu Djélibaba Sissoko qui la feront reculer. Elle s’était décidée de vivre sa vie à elle, comme elle entendait et personne n ‘y pouvait désormais absolument rien. Des chansons sur fond de clip vantaient les vertus et la puissance de l’amour qu’elle vivait avec celui qu’on qualifiait de beau milliardaire. Chérif, de son côté, rendait magnifiquement bien la pièce de la monnaie d’amour. Des cadeaux en tout genre pleuvaient. La vie était devenue belle et il fallait la vivre totalement et intensément.

C’est bien ce qu’ils feront. Curieusement, son mari, loin de désarmer, continuait à la chérir de tout son cœur, de toute son âme. Il n’avait jamais aimé Babani Koné aussi fort, aussi profondément. Il chantera son amour sur tous les toits, dans tous les salons. Ne dit -on pas chez nous, qu’à force de promener son mal, on finit par trouver le remède? C’est bien ce que Modibo a fait jusqu’à ce fatidique vendredi 18 février, jour de son mariage avec le transitaire Dagamaïssa. Encore une fois, la déception était au rendez- vous. A l’usure, elle se rendra compte que Chérif ne valait pas mieux que l’autre, c’est à dire Modibo Diabaté son amour d’enfance, le père de ses enfants bien aimées.

Chérif Gadjigo, l’amant de rêve était devenu entre temps très confiant et sûr de tout ce qu’il faisait, au point de s’en prendre à la propre fille de sa maîtresse, mais aussi des filles de Djelis bien connues. Trop, c’était trop: à la première occasion, elle s’en débarrassera tel un malpropre, allant jusqu’à lui interdire l’accès de la Résidence. C’est sans doute la goutte d’eau qui a fait déborder le vase amenant Chérif à vouloir régler ses comptes de la manière que l’on sait désormais. Une fois de plus, l’artiste a montré un autre pan de sa personnalité, en focalisant l’actualité sur sa personne. Après la réconciliation d’avec Naïni Diabaté à Sébeninkoro le 30 décembre 2004, elle a ouvert 2005 par cet inédit exploit de se faire enlever et retrouver sa liberté quelques heures après.
Sory Haïdara
Lambda
 

Messagepar alfort » Lun Fév 21, 2005 7:25 pm

Slt Lambda,

JE TE REMERCIE DE TOUT MON COEUR POUR CES INFOS :P
alfort
 

Messagepar Black SO Man » Mar Fév 22, 2005 5:37 pm

Salam,

Vive Sherrif. Tu as mon soutien. Chez Babani, quand l'argent tape par la porte, l'amour sort par la fenêtre. ça leur apprendra. Dans la vie, on est toujours appelé à apprendre et à tirer leçons.
Avatar de l’utilisateur
Black SO Man
 
Messages: 3783
Inscription: Ven Sep 10, 2004 3:41 pm
Localisation: BlackVillage

affaire sirani

Messagepar mamadou » Mar Fév 22, 2005 6:29 pm

sic vous regardez le fonds du probleme c'est vraiment inquietant pour le mali, des bandits armes qui viennent kidnapper dans nos concessions.
ma premiere d'entendre cette affaire qques questions ont frappe mon esprit:
d'ou viennent ces armes?
ou est passee la securite ou la stabilite dont nous les maliens se ventent tant?
le reste ne m'interesse pas du tout.
peace
mamadou
 
Messages: 614
Inscription: Mar Fév 22, 2005 6:21 pm
Localisation: new york

slt

Messagepar mariam2 » Mar Fév 22, 2005 10:11 pm

Tres bonne question Mamadou...., je me demande ou va le Mali sincèrement
mariam2
 
Messages: 12
Inscription: Sam Nov 20, 2004 8:49 pm

Messagepar Maliden Ablo » Mer Fév 23, 2005 2:50 am

Mamadou et mariam2

hey ke! les gens peuvent devenir fou..cTest quoi tout ce desordre dans le pays EST CE QUE DU TEMPS DE NOS ANCÊTREs LES AFFAIRES DE GRIO ETAIENT COMME ÇA les autorités doivent faire qlq chose sinon l'irréparable va se produire un jour....et tous ces fou qui nous viennent de la Côte d'Ivoire des loubards de toutes sortes...des gens armés nous dormions dehors seulement il y a qlq années puis BOUm BOUM Bammm

[b]Koutoubou[/b]
Avatar de l’utilisateur
Maliden Ablo
 
Messages: 1404
Inscription: Lun Jan 03, 2005 5:20 am
Localisation: Amrique du Nord

Messagepar diamant » Mer Fév 23, 2005 3:04 pm

non black so man j s8 avc toi!!!
vivi cherif Gadjigo!!! il est puissant :D :D
peace!!!!
diamant
 
Messages: 30
Inscription: Mer Fév 23, 2005 2:59 pm
Localisation: france

Messagepar tatarara » Mer Fév 23, 2005 7:10 pm

Salut

non black so man j s8 avc toi!!!
vivi cherif Gadjigo!!! il est puissant
peace!!!!


Diamant et BSM, vous me faites vraiment honte. Vous croyez que c'est homme ce que Cherif a fait. Au contraire, seul un faible, un homme sans pouvoir se prete a de tels actes. Un homme fort, fort de caractere et de personalite vit sa douleur et poursuit sa vie dans l'honneur. Prison a vie pour attentat a la vie de plusieurs personnes sera un example pour tous ceux qui se essayeront cet acte ignoble. La violence rajoutee au sous-development n'aidera pas le Mali de demain.

En tant que femme, j'applaudis Sirani d'avoir quitter son mari parcequ'elle etait malheureuse et d'avoir quitter Cherif qui l'a aussi maltraite. Elle donne une voie aux femmes qui souffrent en silence a cause l'humiliation et de l'abus physique ou moral que leur font subir leur maris.

~tatarara~
tatarara
 
Messages: 62
Inscription: Mar Fév 10, 2004 8:08 pm

Messagepar garcon_humble » Mer Fév 23, 2005 7:58 pm

tatarara a écrit:Prison a vie pour attentat a la vie de plusieurs personnes sera un example pour tous ceux qui se essayeront cet acte ignoble.

J'ai cru que cela aurait donne l'occasion a ce regime de guillotiner enfin quelqu'un. Je ne crois pas a l'expression "prison a vie" au Mali, peut-etre sous un regime dictatorial; les preuves sont la. On verra bientot ce c*n dans les rues de Bamako. Et lui, les autres criminels qui nourrissent actuellement les debats au sein de la prison centrale de bamako, et tous ces gens arretes pour faux et usage de faux seront libres d'ici 5 ans. Wait & See.

Et pourtant, certains prenaient gouts a bruler les voleurs de leur vivant a l'epoque. La population malienne est vraiment bizzare --- la revolte, l'agression, la prise de decision pour punir, la "tolerance" .... :? :? :?
"Le monde evolue au detriment de ceux-la qui ignorent la puissance du savoir. Le premier pas c'est de reconnaitre son ignorance et d'accepter de subir les douleurs causees au cerveau lors de la recherche du savoir." G_H
garcon_humble
 
Messages: 892
Inscription: Lun Mar 15, 2004 8:44 pm
Localisation: g < 9.8 m/s^2

Messagepar Maliden Ablo » Mer Fév 23, 2005 9:15 pm

garcon_humble a écrit:
tatarara a écrit:Prison a vie pour attentat a la vie de plusieurs personnes sera un example pour tous ceux qui se essayeront cet acte ignoble.


Merci tatarara et de la misère
effectivement c'est ce qu'il faut . Mais au Mali Waladen!
la complaisance va nous tuer
Avatar de l’utilisateur
Maliden Ablo
 
Messages: 1404
Inscription: Lun Jan 03, 2005 5:20 am
Localisation: Amrique du Nord

Messagepar Lila » Mer Fév 23, 2005 9:33 pm

La pauvre babani... j'espere qu'elle va vite se remettre de ce crime passionel dont elle a ete victime. C'est vraiment tres grave de voir qu'il y a maintenant des kidnapping qui se font au mali...j'espere que les auteurs seront bien punis. Cela incitera les autres qui auraient la meme idée d'y renoncer.
Merci!
Lila
Avatar de l’utilisateur
Lila
 
Messages: 108
Inscription: Lun Fév 16, 2004 4:59 pm
Localisation: Canada

Messagepar Black SO Man » Mer Fév 23, 2005 9:46 pm

Salam,

Qui sème le vent recolte la tempête.
Avatar de l’utilisateur
Black SO Man
 
Messages: 3783
Inscription: Ven Sep 10, 2004 3:41 pm
Localisation: BlackVillage

Suivante

Retourner vers Amour & Sentiments...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 2 invités