Derniers Flash
   
 


Samedi, 12 Janvier 2008 07:45     Envoyer
NENE SATOUROU KEITA, MISS ORTM 2007:”j’aimerai être journaliste pour informer les gens, en respectant l’éthique et la déontologie de ce métier

Nene Satourou Keita est, depuis le 29 décembre 2007, la nouvelle ambassadrice de la beauté malienne. Apres ses études, elle veut devenir journaliste afin d'informer les gens, en respectant l'éthique et la déontologie de ce métier. C'est le rêve que Nene vient de nous dévoiler au cours d'un entretien qu'elle a bien voulu nous accorder.

 

Je suis très contente d'être devenue Miss ORTM. Maintenant, je suis la nouvelle ambassadrice de la beauté malienne, ce qui n'est pas donne a tout le monde. Je pense que cela est très important dans la vie d'une femme. Je pense que je resterai identique, même avec le titre de Miss. Je profite de I'occasion pour adresser mes remerciements a mes parents, qui m'ont beaucoup soutenue et encouragée". C'est en ces termes que la nouvelle ambas­sadrice de la beauté malienne, Nene Satourou Keita, s'est confiée a votre magazine Ba­mako Hebdo.

 

Age de 18 ans et mesurant 1 m 80 pour 57 kg, Nene est en 11eme LL au Lycée Marie Teresa de I'ACI 2000. Pour elle, sa couronne de Miss ORTM est dédie a ses tantes, Mariam Boue, promotrice-ce du salon de coiffure "Mamy coiffure" a Hamdallaye et Kadiatou Diarra. Sans oublier sa charmante maman, Aminata Yayoi Diarra (exploitante de sa­ble) et son père Sékou Keita.

 

Comme récompense, Miss ORTM a reçu la somme de 1 500 000 FCFA et d'autres cadeaux, comme des cartons mayonnaise et du gaz. Elle a également bénéficie de deux ans de forma­tion en informatique et d'un an de coiffure gratuite au salon Mamy coiffure. Ce qui est peu, a notre avis, pour une Miss, comparativement a d'autres pays de la  sous région, ou la Miss peut facilement gagner une voiture neuve et de cadeaux largement plus importants que ceux offerts a Miss ORTM.

 

"Franchement, j'avais peur de can­didates comma Bintou Niangadou de Bamako, qui a enlevé le prix de l’élo­quence et Fatoumata Diop de Mopti. Mais, déjà, les gens m'avaient dit que la Miss de Bamako est généralement él-ue Miss ORTM, sauf ex­ception. Une situa­tion qui m'a rassure. C'est vous dire que j'étais sure de moi-même, puisque j'ai été élue Miss Bamako. Je ne dis pas que j'étais la plus belle fille, mais je pense que j'étais la meilleure. Je voudrais dire aussi qu'il n'y a pas eu de gagnant-te ni de perdantes. Comme le jury I'a affirme dans sa delebarrien, je pense que toutes les candidates étaient belles et même très belles. Peut-être que j'ai eu la chance que d'autres n'ont pas eu. J'encourage les candidates malheureuses a persévérer" nous a déclare Nene Satourou.

 

Comme projet, Nene envi­sage de rendre I'environnement de Bamako plus propre. Son souhait le plus ardent, c'est de créer une association afin de lutter contre le paludisme. "Je pense que I'insoluble est a la base du paludisme. C'est pourquoi je veux que notre environnement soit plus propre, pour le bien-être de la population. Cela passe obligatoirement par I'implication de tous les acteurs, a commencer d'abord par la collectivité.

 

Je sais également que les femmes ont un rôle important à jouer dans cette lutte" parole de Miss ORTM.

S'agissant de I'élection de Miss CEDEAO, Nene Satourou dira tout simplement qu'el­le fera tout pour défendre le drapeau du Mali a ce concours de beauté.

 

 "Je ne suis pas prête aujourd'hui pour ce con­cours, parce que, tout simple­ment, nous sommes a quelques mois de Miss CEDEAO. En temps opportun, je ferai tout pour défendre dignement le Mali. Cela, en ramenant la couronne au Mali. Pour ce faire, je demande les béatifications de tout le monde. Je sais que gagner ce concours n'est pas chose facile, dans la mesure ou  tous les pays de la CEDEAO seront représentes. Mais je suis sure de moi-même" a-t-elle martelé.

 

Le rêve de Nene n'est autre que de devenir journaliste après ses études "Si j'ai aujourd'hui un rêve que je veux vous dé­voiler, c'est de devenir un jour journaliste. Je pense que c'est un bon métier, ou I'on peut se cultiver. Je veux informer les gens en respectant l'éthique et la déontologie.

 

Je pense que c'est très im­portant pour un journaliste qui veut faire carrière. II faut donner les vraies informations et non des informations fausses, parce que, tout simplement, il y a des milliers de personnes qui lisent le journal. Je sais que la presse est en train de se développer au Mali. C'est une très bonne chose, dans la mesure ou chacun y trouve sa part" dira Nene. Qui a comme loisirs le cinéma, les études et les exercices physiques. Elle déteste la violence faite aux femmes, le trafic d'enfant et le mensonge.

>
ALOUBADRA HAIDARA
Bamako Hebdo
 

-

Your are currently browsing this site with Internet Explorer 6 (IE6).

Your current web browser must be updated to version 7 of Internet Explorer (IE7) to take advantage of all of template's capabilities.

Why should I upgrade to Internet Explorer 7? Microsoft has redesigned Internet Explorer from the ground up, with better security, new capabilities, and a whole new interface. Many changes resulted from the feedback of millions of users who tested prerelease versions of the new browser. The most compelling reason to upgrade is the improved security. The Internet of today is not the Internet of five years ago. There are dangers that simply didn't exist back in 2001, when Internet Explorer 6 was released to the world. Internet Explorer 7 makes surfing the web fundamentally safer by offering greater protection against viruses, spyware, and other online risks.

Get free downloads for Internet Explorer 7, including recommended updates as they become available. To download Internet Explorer 7 in the language of your choice, please visit the Internet Explorer 7 worldwide page.